Comment notre cerveau organise notre posture ?

Notre cerveau a besoin d’informations pour bien positionner notre corps dans l’espace, pour nous permettre de marcher droit sans taper les coins de porte ou encore pour porter notre fourchette à la bouche.

Il se repose sur notre système postural en permanence. C’est lui qui fournit toutes les informations qui seront traitées dans un second temps par notre cerveau.  Notre posture est ainsi totalement involontaire, automatique et réflexe.

Le système tonique postural est constitué tout d’abord par l’œil, l’oreille interne et nos pieds. Pour cette raison il est possible que votre ostéopathe vous oriente par exemple vers un orthoptiste (rééducation des yeux), ou vers un podologue.

 

Des capteurs secondaires viennent se rajouter à l’équation. A commencer par l’appareil manducateur (la bouche), les capteurs de tension et de pression au niveau de nos tendons, nos capsules articulaires et tout le reste de notre système musculo squelettique. Enfin, et moins connu, les pressions et étirement de notre système digestif. Ces capteurs peuvent être directement manipulés par votre ostéopathe afin de rééquilibrer votre posture.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le déséquilibre postural n’est pas proportionnel à la mauvaise qualité de l’information. C’est pour cela qu’il va falloir évaluer l’influence du capteur dans VOTRE posture. Et sur ce sujet, chaque personne et chaque histoire est différente et unique.

 

En d’autres termes, un trouble des muscles de nos yeux, une lésion sur un capteur de notre pied ou encore des tensions digestives ou une ancienne entorse peut engendrer une mauvaise posture et donc l’apparition de contraintes au niveau de notre corps qui se traduiront dans le temps par des douleurs musculaires puis capsulo ligamentaires et enfin articulaires. 

 

Please reload

Les plus vus

Le Cabinet déménage!

August 20, 2019

1/10
Please reload

Les plus récents

4 Nov 2017

Please reload

Archive
Please reload

  • Facebook - Black Circle
Suivez-nous

Copyright 2018 BELLE&CAPPELAERE​